Agilité, vitesse, équilibre, stabilité, santé, densité des os, confiance en soi... et bien plus encore !

Perdre 10 kilos ou maigrir des hanches ne vous concerne pas ? Vous souhaitez simplement tonifier votre corps ou développer votre capacité cardiopulmonaire ? Le sport, c'est aussi ça !

Améliorez votre résistance à l'effort et sculptez votre corps...

... sans augmenter votre masse musculaire, ou très peu !

Parce que beaucoup de personnes souhaitent simplement rester en forme et améliorer leur condition physique, il est toujours utile de rappeler qu'il n'est pas obligé de prendre une masse musculaire imposante lors de la pratique d'un sport. Observez les marathoniens : ils passent des heures à s'entraîner et disposent d'une forme physique exceptionnelle, pourtant ils ne sont pas près de faire la Une des magazines de musculation. Et pour cause, ils ne passent par leur temps à soulever de la fonte !

Vous pouvez donc parfaitement commencer un programme d'entraînement sportif dans le but de tonifier l'ensemble de votre corps, de vous raffermir, de traiter vos poignées d'amour et de sculpter et galber certains muscles de votre anatomie, comme vos hanches, vos abdominaux, vos fesses...

Vous pouvez aussi vous entraîner afin de retrouver ou d'améliorer votre mobilité articulaire et votre souplesse musculaire, renforcer votre stabilisation et gagner ainsi en agilité, en amplitude et en vitesse dans vos mouvements quotidiens.

Vous pouvez encore obtenir par la pratique sportive le moyen de vous détendre et de contrôler votre corps, que ce soit vos émotions ou votre respiration, de même qu'améliorer votre concentration et votre coordination.

Vous pouvez enfin trouver dans le sport un exutoire et, grâce à la libération d'endorphines, un sentiment d'euphorie qui vous procurera bien-être et détente, libérera votre corps et votre esprit et diminuera les effets du stress.

Le mot du coach

Que vous souhaitiez dépasser vos limites, retrouver un bien-être physique ou mental, brûler des calories, sculpter votre corps ou simplement vous sentir mieux dans la vie de tous les jours, nous pouvons, ensemble, atteindre votre objectif, que vous souhaitiez pratiquer un sport dans le Val d'Oise (95) ou ailleurs en région parisienne.

Travaillez aussi bien les muscles profonds que les muscles superficiels

Un peu d'anatomie simplifiée...

Les muscles superficiels sont les muscles les plus éloignés du squelette, ceux qui sont, pour la plupart, visibles sous la peau, comme le biceps, le droit de l'abdomen ou le quadriceps. Ils se renforcent par des exercices standards comme le relevé de buste pour les abdominaux ou les squats pour les cuisses.

Les muscles profonds, quant à eux, comme le transverse pour les abdominaux ou les érecteurs du rachis (spinaux) pour le dos, sont les muscles moins visibles et plus proches du squelette et qui contribuent à la stabilisation articulaire et au maintien d'une bonne posture du corps. Ils se renforcent également avec les exercices standards puisqu'ils participent, pour certains, aux mouvements, mais il est possible de les isoler avec des exercices statiques dits de gainage.

Pour prendre un exemple : les abdominaux. En travaillant les muscles superficiels de la ceinture abdominale, vous travaillez son aspect saillant, les fameuses tablettes de chocolat. En travaillant ses muscles profonds, outre les fonctionnalités essentielles au corps humain (posture, maintien du bassin et des viscères, protection de la colonne vertébrale en synergie avec les muscles du dos...), vous travaillez votre ventre plat !

Donc, pour résumer, si vous souhaitez avoir un ventre plat et des abdominaux sculptés, pensez muscles profonds et superficiels, soit exercices statiques et dynamiques !

Variez, changez, nuancez, modifiez... bref, diversifiez !

Le corps humain s'habitue ! Que ce soit le cerveau ou les muscles, le travail répétitif et les habitudes nuisent à votre corps.

Dans tout entraînement, qu'il soit sportif ou musical, chacun progresse par palier. C'est un fait, personne ne peut progresser toujours et constamment à la même vitesse. Ces paliers sont plus ou moins marqués selon les individus et selon la méthode de travail, mais ils existent. Vous progressez, puis vous stagnez, puis vous progressez à nouveau, puis vous stagnez, parfois même vous régressez légèrement avant de progresser à nouveau, etc.

Ces paliers sont parfois le reflet de votre forme physique ou morale, mais l'un des principaux obstacles à la progression est le travail répétitif.

Pensez à varier votre entraînement afin de solliciter toutes les fibres des groupes musculaires concernés. Non seulement vous diminuerez cet effet palier, mais travailler certains groupes de muscles différemment vous permettra également de conserver les effets bénéfiques de votre travail sur un plus long terme.

Attention cependant aux excès, mauvais dans tous les domaines, et à ne pas tomber dans le piège inverse : changer trop souvent un programme d'entraînement expose au risque de ne plus progresser du tout à vouloir travailler tous les muscles du corps à chaque séance...

Le mot du coach

Ce n'est jamais facile de trouver le juste équilibre entre travail répétitif et changements, et pour compliquer les choses, c'est également fonction de vous et de votre force, de votre masse musculaire, de votre endurance... Je peux donc vous conseiller et vous suivre afin d'optimiser votre entraînement.